La situation sécuritaire s'est fortement détériorée à Carrefour au cours des derniers mois. Des gangs armés se sont installés dans des quartiers tels dans les hauteurs de Waney 87 et à Ti Cajou.

Le chef de la Police, M. Léon Charles, avait promis que les forces de l'ordre du commissariat Oméga devront lancer des opérations pour déloger ces bandits.

Des résidents de Bizoton et de Diquini écoutent régulièrement les tirs d'armes de gros calibres des gangs de Martissant à droite et de ceux de Waney à gauche. Des citoyens rapportent une hausse des cas dinsécurité à Carrefour. Des cas d'enlèvement et de morts violentes sont recensés.

Le gouvernement s'evertue à desenclaver cette commune avec une route reliant Carrefour à Pétion ville. Le ministre des travaux publics, M. Joiséus Nader, a promis la construction de la route de charpentier.

Lors d'une visite de terrain au début du mois des tirs nourris avaient été enregistrés à quelques mètres du site où se trouvait le ministre Nader et le maire, Jude Édouard.

Le bidonville de Ti Cajou à connu un développement exponentiel au cours des dernières années. Le plus grand bidonville de Carrefour à été créé après le violent séisme du 12 janvier 2010.

LLM / radio Métropole Haïti