Les résidents de Bertin, quartier au sud de Carrefour, sont dans le deuil et la colère suite à une fusillade ayant fait 2 morts et une vingtaine de blessés. Selon des témoins 4 individus armés ont ouvert le feu, dans la nuit du dimanche 13 décembre 2020, sur des jeunes qui participaient à une activité culturelle.

Les deux jeunes tués sont membres d'une même famille. Les résidents du quartier les présentent comme des individus paisibles.

Après avoir commis leur forfait les individus armés ont pris la fuite à bord de motocyclettes. Les résidents de Bertin et de la ruelle Titus ne décolèrent pas et vivent dans la consternation suite à ce qu'ils qualifient de massacre. Il n'y avait pas d'affrontement, explique un témoin montrant les tâches de sang sur sa chemise.

Le quartier de Bertin, qui s'est développé au cours des dernières années, est réputé paisible.

Des résidents de Carrefour dénoncent l'arrivée d'individus subversifs qui auraient introduit des pratiques peu orthodoxes dans cette région. Les forces de l'ordre sont en nombre insuffisant pour prendre en charge la sécurité publique au sud de Carrefour.

Le sous commissariat de Saint Charles, récemment rénové, est chargé de plusieurs quartiers populeux avec une forte densité de population et difficile d'accès .

LLM / radio Métropole Haïti