L'Action Démocratique Pour Bâtir Haïti (ADEBAH) appelle à nouveau le Chef de l'Etat et le CEP à démissioner. Le dirigeant de cette organisation, Levelt Dorcil, propose la formule de l'article 149 de la Constitution pour l'entrée en fonction d'un nouveau président.

D'autre part, Le Professeur Rony Desroches se dit préoccupé par la conjoncture actuelle. Le responsable de la FONHEP encourage les partis politiques de l'opposition à s'unir véritablement pour exiger d'une seule voix de bonnes élections en Haïti.

Il a également exprimé ses inquiétudes face à la recrudescence des actes de violence dans le pays et condamne l'incendie du local de la KID par des membres d'organisations populaires le 8 avril dernier. Par ailleurs, Rosny Desroches a salué l'idée lancée par "Initiations Démocratiques".

Cette organisation prône la création d'un pacte en vue de la réalisation d'élections crédibles et transparentes.

Micha Gaillard se prononce également pour l'organisation d'élections crédibles transparentes et surtout sans violence. Le candidat de l'Espace de Concertation, à la mairie de Port-au-Prince, pense que toutes les formations politiques du pays doivent veiller à ce que le processus électoral aboutisse à bon port.