A Petit-Goâve, les candidats des partis de l'opposition font appel au Ministre de la Justice pour mettre fin aux actes de violence qui ont déjà endeuillé le processus.

Les candidats ont dressé une liste d'exactions commises, selon eux, par des partisans de Fanmi Lavalas.