L'industriel Jean-Claude Kenold, son épouse, ses trois garçons et sa fille, ont été retrouvés morts dans leur maison à Carriès.

Selon des sources informées, il s'agirait d'un drame familiale et la Police était sur place au cours de l'après-midi du 25 avril, accompagnée d'un juge de paix, pour le constat légal.

Jean-Claude kénold, sa femme Sybille Kénold, née Potensky, et ses enfants en bas âge, Cyril, Gilles, Amaëlle, Nille, ont été retrouvés morts par balles dans leur maison de Carriès, à quelques kilomètres de la ville de Montrouis, où ils ont passé le week-end.

Selon les informations communiquées par des membres de l'appareil judiciaire de Cabaret, il pourrait s'agir d'un crime en série suivi d'un suicide.

Les quatre enfants et la femme de Jean-Claude Kénold aurait été atteint d'une balle au coeur, dans trois chambres différentes, tandis que Jean-Claude Kénold se serait logé une balle de calibre 38 dans la gorge après s'être étendu près de sa femme. La Police et la Justice annoncent l'ouverture d'une enquête autour de ce drame.