Le Porte-parole de l'Espace de Concertation se déclare consterné suite à l'annonce du décès des Haïtiens sur cet îlot des Bahamas. Evans Paul indique que cette situation rappelle celle de Cayo Lobos où des dizaines d'Haïtiens avaient été retrouvés morts sur un îlot des Bahamas en 1980.

Le Porte-parole de l'Espace de Concertation dénonce la gestion du Gouvernement lavalas au regard de ce nouvel exode des Haïtiens.

Les garde-côtes américains et le Gouvernement des Bahamas poursuivaient ce vendredi 28 avril, leurs opérations de sauvetage d'immigrants clandestins, après la découverte sur un îlot de 14 morts aux côtés de près de 300 immigrants épuisés... Ces derniers ont envoyé deux hélicoptères de transport HH-60 sur l'île de Flamingo Cay et ont évacué jusqu'ici 65 blessés. "Environ 230 migrants sont encore sur l'île"....Depuis janvier, 1.600 sans-papier haïtiens ont été refoulés, dont 318 jeudi, selon un porte-parole militaire des Bahamas. Cette nouvelle tragédie des Haïtiens aux Bahamas a retenu l'attention de Radio France International. Le responsable de la section internationale de RFI, Jean Frédéric Saumond, a été interviewé ce 28 avril sur cette situation qui met à nu, le drame haïtien.