AHP: Les responsables de l'Association Médicale Haïtienne se déclarent "fatigués de subir, impuissants, ce déferlement de violence " et protestent énergiquement contre cet acte où, selon eux, le crime est la seule façon de résoudre les problèmes, quelque soit leur nature "Au delà de cette protestation, nous nous insurgeons contre cette passivité, cette résignation docile, se limitant à la simple condamnation de ce couloir de la mort violente, en attendant que chacun y passe" écrit l'AMH. Selon cette organisation de pratiquants en médecine, cet assassinat survient, au moment où cette figure de proue de la communauté médicale, bravait vaillamment les affres d'un terrible maladie, (le cancer) en se faisant l'apôtre de sa prévention et de son dépistage. "La fantaisie irresponsable, voire désinvolture maniaque d'auteurs de crimes, ont arrêté net le parcours de cet exemple et de cette référence médicale" regrette l'AMH, qui souligne que cet assassinat doit interpeller la conscience de tous.