A Jacmel, plusieurs partis d'opposition dénoncent la confusion qui entoure le processus électoral, à environ un dizaine de jours du 1er tour des élections prévues pour le 21 mai. Ces formations politiques se déclarent inquiets, d'autant que les fauteurs de troubles ne sont pas maîtrisés.