A Mirebalais, les partisans de deux candidats au Sénat de Lafanmi Lavalas donnés gagants par le CEP, sont à couteaux tirés.

Chaque camp revendique la première place pour les sénatoriales dans le Plateau Central. Cette situation provoque une tension dans la région.