Le Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP) réclame à nouveau l'annulation des élections du 21 mai. Dans un communiqué rendu public ce mercredi 7 juin, le RDNP confirme le retrait de tous ses candidats du processus électoral. Le parti de Leslie Manigat qualifie d'illogique et d'inacceptable le mode de calcul utilisé pour la publication des résultats partiels.

Le RDNP critique aussi la Mission de l'OEA qui a seulement émis des réserves sur le mode de calcul du pourcentage requis pour être élu à partir des chiffres fournis par le CEP déjà totalement inacceptables.

Par ailleurs, le RDNP souhaite, nous citons, que les dirigeants de l'opposition restent soudés au sein du Groupe de Convergence, pour faire échec au coup d'état électoral du 21 mai.