Le Réseau Civique National (RCN) réclame du Conseil Electoral Provisoire l'application de la loi électorale pour déterminer la majorité absolue, dans le cadre de la publication des résultats des élections du 21 mai dernier. Dans un rapport préliminaire rendu public le dimanche 11 juin, le RCN précise que seulement cinq (5) candidats de Fanmi Lavalas auraient été élus dès le premier tour. Pour le Réseau Civique National, membre du Conseil National d'Observation des Elections, il faudrait l'organisation d'un second tour, notamment pour les sénatoriales.

D'autre part, le RCN demande aussi à la communauté internationale de maintenir son soutien à Haïti dans le processus démocratique, le respect du droit et qu'elle garde la balance égale entre tous les partis.