Le Centre Oecuménique des Droits de l'Homme réclame l'annulaton de la loi électorale pour déterminer le sénateur élu à la majorité absolue. Le Centre que dirige le militant des Droits de l'Homme, Jean Claude Bajeux, appelle le Conseil Electoral Provisoire ( CEP) à corriger au plus vite cette situation.

M. Bajeux indique qu'il serait consternant que l'on puisse inventer des procédés de comptage, qui en fait, contournent les exigences des lois du pays et entâchent d'illégitimité le mandat de la plupart des élus aux deux (2) Assemblées.