Port-au-Prince s'est réveillée, ce mardi 20 juin, avec des rues jonchées de carcasses de véhicules et des restes de pneus enflammés.

La capitale se remet petit à petit des émotions de la journée d'hier au cours de laquelle les organisations populaires (OP) se réclamant de Fanmi Lavalas avaient paralysé la ville et la banlieue en plaçant des barricades enflammées, des carcasse de voiture et lançant des jets de pierre sur les passants et les véhicules.

Alors, c'est à un retour au calme apparent auquel on assiste ce matin.

Les membres d'organisations populaires ayant pu obtenir du Conseil Electoral Provisoire la publication des résultats du scrutin du 21 mai consacrant la victoire quasi totale du parti de Jean-Bertrand Aristide, Fanmi Lavalas. En effet, les six membres restants du Conseil Electoral Provisoire (CEP) ont officiellement publié le lundi 19 juin au cours de l'après-midi, les résultats définitifs des élections sénatoriales. Ceux-ci confirment la large victoire des candidats Lavalas dès le premier tour.

Ces résultats concernent huit (8) des dix (10) départements électoraux du pays à l'exception de la Grand'Anse et de Nippes.

La publication de ces résultats a été signée par les six (6) membres du Conseil Electoral Provisoire, 24 heures après le départ en exil du président de l'institution, Me Leon Manus, qui se trouverait problablement aux Etats-Unis.