Le Porte-parole de Fanmi Lavalas, Yvon Neptune, salue la victoire de son parti aux élections du 21 mai. M. Neptune qui est élu deuxième sénateur pour le Département de l'Ouest qualifie cette victoire de celle de la paix.

Le Porte-parole de Fanmi Lavalas brandit le drapeau de la souveraineté populaire face aux prises de position de la communauté internationale sur les résultats communiqués.
Par contre, le Professeur Rosny Déroches soutient qu'il faudra s'attendre à une remise en question des résultats des élections du 21 mai tant sur le plan local qu'international. D'après ce dernier, le mode de comptage utilisé par le Conseil Electoral Provisoire suite à ses observations lors du scrutin est illégal et innaceptable.

M. Desroches estime de plus, que le départ en exil du président du CEP, Léon Manus, témoigne du malaise profond qui affecte le processus électoral.